jeudi 19 juillet 2018

Sortie cabriolets 2018








F. F.V.E. N° 196   
                5ème sortie cabriolets 16 & 17 juin
                                Calandres Tonneinquaises


Pour sa 5ème édition, la sortie cabriolets s’aventurait dans les Landes avec en point de mire Biscarrosse.
Patrick nous remettait avec les consignes d’usage un road book imagé sur le camping.


En partant de la place du Temple à Tonneins samedi vers 14 h, 23 équipages, dont des amis du Club du RAC 47, s’élançaient en direction de Casteljaloux escortés par Eric à moto.
Par des routes secondaires nous traversions Saint Michel de Castelnau, Giscos et Captieux pour rejoindre Sore où Xavier et Anne Grillot nous offraient un rafraîchissement bienvenu.

Déjà une bobine anglaise prestigieuse chauffait mais François, prévenant, la tempérait avec un chiffon humide. Puis nous reprenions la route de Biscarrosse via Pissos, Liposthey et Parentis.
Après un arrêt à la sortie de Biscarrosse, Serge Laclotte nous guidait vers le Camping de Campéole où nous prenions possession de nos bungalows.


Puis vers 18h certains équipages ont voulu tester les boules de pétanque offertes par notre co-président organisateur pendant que d’autres se promenaient en bordure du lac sans toute fois oser se baigner.

L’heure approchant nous avons pris l’apéritif près de la plage, les commentaires sur la balade et les voitures n’en finissaient pas.

Au cours du dîner les discussions s’animaient, les pruneaux à l’armagnac de Danièle et Louis aidant.

Certains ont même vu l’apparition d’un gorille velu accompagné de la chanson de Georges Brassens et Patrick a entrepris quelques pas de danse avec lui; on ne sait pas comment a fini l’idylle et si comme dans la chanson le « juge » a couru vite, toujours est -il que le lendemain notre co-président s’est réveillé tard et fatigué.
Après cet intermède, vers 11h30, chacun a regagné son couchage pour un repos mérité.
Le lendemain après un petit déjeuner convivial et l’inspection des mobil-homes, nous avons repris nos autos pour regagner la route du Pilat.

Sur la RD3 nous passions devant le célèbre camping des Flots bleus thème de notre escapade. Puis nous traversions Arcachon par le sud jusqu’au rond-point de l’Aiguillon où notre guide accompagné de quelques voitures quittait l’itinéraire, heureusement Eric nous plaçait sur la bonne voie et aidés du téléphone portable notre berger égaré et ses brebis rejoignaient le reste de la troupe.


Déjà dans la traversée de Gujan-Mestras la MG TD toussotait pourtant le temps était au beau fixe. Finalement tout le monde est arrivé à bon port … de Biganos.

Là, installés sur les tables de la maison aux volets bleus, sous l’ombrage des chênes, nous avons dégusté des huîtres, crevettes et bulots accompagnés de vin blanc frais, le tout offert par le Club.
Puis chacun a déballé ses paniers et les victuailles ont été mises en commun, les vins dégustés chacun voulant faire partager ses bouteilles.

Après la pétanque pour les uns et la balade pour les autres, en avance sur l’horaire prévu, notre berger sonnait le départ, sauf que la MG TD confirmait son mauvais caractère refusant de démarrer. Après une bonne heure de manipulations et de conseils en tous genres entourée d’au moins une douzaine de mains plus ou moins expertes, son pilote devenant fébrile, cette vieille dame acceptait de ronronner.


Sur le chemin du retour par Mios, Salles nous avons fait une escale rafraîchissante bienvenue offerte par le Club au lac d’Hosteins.
Après les au-revoir chacun a pris la route direction Bazas et Grignols où nos chemins ont divergé vers les garages.


Encore un superbe week-end, sous le soleil bienveillant plus timide à notre arrivée en Lot et Garaonne, Patrick et Eric furent remerciés.

                                                                                                                   

                                                                                                      Denis Mainvielle  

2ème Ronde des Bastides




LES CALANDRES TONNEINQUAISES

2ème Ronde des Bastides et Journée Nationales des Véhicules d'Époque
Dimanche 29 avril 2018


Dans le respect de la volonté de la FEDERATION NATIONALE des VEHICULES d’EPOQUE d’instaurer une journée nationale, fixée au dernier dimanche d’avril, pour promouvoir notre patrimoine de voitures anciennes, notre club a organisé ce même jour une « 2ème Ronde des Bastides » réservée aux voitures et motos conçues avant 1940, et pour les propriétaires de voitures et motos plus récentes, une seconde balade était organisée avec le club de MARMANDE.



Au petit matin, sous une fine pluie, certains n’ayant pas osé défier le mauvais temps, seulement une dizaine de voitures d’avant 40 se regroupaient à l’usine de Philippe RIGHINI.
Bien à l’abri dans l’atelier nickel chrome, les équipages se sont redonné du courage autour d’un plantureux casse-croûte, avant le départ vers VILLETON.
Le parcours pour rejoindre VIANNE empruntait les plus belles petites routes traversant VILLEFRANCHE, FARGUES sur OURBISE et AMBRUS.
Après le parcage des voitures sur la place de VIANNE les équipages partis de MARMANDE, VILLENEUVE et AGEN nous rejoignaient pour la visite de la Bastide.

La présence de vestiges gallo-romains témoigne d’une occupation humaine sur le secteur de Vianne depuis plusieurs millénaires ; des vestiges médiévaux antérieurs à la Bastide montrent quant à eux que Vianne est restée habitée durant le haut moyen âge.
Mais c’est à la fin du XIII siècle qu’elle a connu le développement historique qu’atteste encore aujourd’hui son enceinte fortifiée et ses tours.
Sur l’emplacement du village de Villelongue, Jourdain de l’Isle, Seigneur de Montgaillard, et Jean de Grailly, sénéchal du roi d’Angleterre, fondèrent en 1284 une Bastide nommée Vianne en l’honneur de Vianne de Gontaut-Biron, tante de Jourdain de l’Isle dont elle avait fait son héritier.
Elle fut alors une place importante et prit une large part à la lutte séculaire entre la France et l’Angleterre, ainsi qu’aux guerres de religion.

Accueillis par un guide passionné, nous découvrions l’histoire de la création des bastides. Celle de VIANNE fût fondée sous domination anglaise entre les bastides de LEVIGNAC et de DAMAZAN sous domination française. La cité a conservé le plan caractéristique des Bastides avec ses rues se coupant à angle droit et ses quatre portes ouvertes sur des murailles en parfait état de conservation.

Notre guide nous a commenté les tombes du haut moyen âge entourant l’église romane construite par les Templiers. Puis en contournant la sacristie nous avons découvert une pierre gravée d’une louve qui indiquerait la position d’un souterrain.

Puis notre conteur a guidé nos pas vers le pont de bois suspendu sur la Baïse qui fût inauguré en 1844. L’apéritif offert par le Club a permis de tous se retrouver et de commenter le parcours plus ou moins arrosé.
Le repas à la ferme auberge de MONGAILLARD a été remarquable, à base de canard sous toutes ses préparations il a réchauffé les équipages.

Avec beaucoup de retard nous avons retrouvé, pour certains, notre truculent raconteur de pays au moulin fortifié de BARBASTE.

Erigés au XIIIème siècle, le pont roman et le moulin fortifié nous immergent dans l'époque médiévale. Au bord de la Gélise, le site du Moulin des Tours, classé monument historique, rassemble un moulin fortifié implanté sur la "Ténérèze" (voie préhistorique qui rejoignait Bordeaux et les Pyrénées centrales) et un pont roman à dix arches, qui constituait un important ensemble défensif.
Propreté de la famille d'Albret du XIVème, le jeune Henri de Navarre, futur Henri IV, aimait signer certaines lettres "Henri, Meunier de Barbaste".

Une légende dit que les quatre tours de tailles différentes représentent les quatre filles du meunier.
Après un grave incendie en 1937, les bâtiments sont presque totalement réhabilités et ouverts à la visite.
Au cours de notre visite nous avons eu droit de la part de notre conteur à toutes les anecdotes plus ou moins vérifiées sur le noble seigneur des lieux.


Ce n’est que vers 19h que nous avons regagné nos anciennes pour le retour au garage.


Nous avons tous passé une agréable journée pour le dégommage de printemps, un peu arrosée le matin, il paraît qu’on se rappelle mieux des balades humides ; mais nous jurons qu’on nous y reprendra.


Merci au gentil organisateur.

Denis Mainvielle



mercredi 18 juillet 2018

Sortie mobylettes 2018


LES CALANDRES TONNEINQUAISES
 F.F.V.E. N° 196
Sortie « Mobylettes » du 6 mai 2018 à MONTETON


Pour la 8ème année notre Club a organisé la sortie Mobylettes autour de Monteton.
Le rassemblement a eu lieu à 8h30 devant la salle des fêtes de MONTETON (47) à l’occasion de la Foire Aux Chapeaux.
Après le café d’accueil et la remise des plaques, vers 9h00, la joyeuse troupe de 36 Mobylettes, malgré le brouillard matinal, s’élança en file indienne en direction de ALLEMANS du Dropt en traversant La SAUVETAT du Dropt, MONFRANGE, EYMET et St SULPICE d’EYMET.
Notre fidèle ami Vincent nous escortait pour prendre en charge les mécaniques déjà fatiguées.

Après quelques regroupements pour inspection de mobylettes récalcitrantes et attendre le fourgon déjà chargé, les pétrolettes repartaient en serpentant entre prairies, passages boisés, descentes et montées éprouvantes pour une balade dans de superbes paysages.
Le circuit au relief accidenté et bucolique parcourait le Nord-ouest du Lot et Garonne en Pays d’EYMET avec une incursion en Dordogne. 

Arrivés au bout du barrage sur le lac de LESCOURROUX un solide 
casse-croûte réconfortait les troupes et les discussions s’animaient sous le temps de plus en plus ensoleillé.
Sur la boucle retour vers MONTETON les villages typiques ont été traversés de SOUMENSAC, SAINT FRONT, NAVARRE, Le PETIT SAINTE FOY et AURIAC sur Dropt.

On peut seulement regretter que les regroupements sur le chemin du retour n’ont pas attendu la queue du peloton mais les retardataires sur leurs montures éprouvées ont rejoint le groupe pour partager l’apéritif offert par le Club.
Quelques pannes sont venues émailler la matinée mais sans gravité, aussi le fourgon a été très utile pour raccompagner les pilotes et les mécaniques.

La dernière montée au village aux chapeaux et aux lingeries clôturait le circuit de 55 km. 
Le soleil et l’apéritif nous a accueillis au bout de ce magnifique parcours.

Quelques épouses du groupe des « Barbies » participaient à la balade et leur enthousiasme communicatif en a convaincu plusieurs autres à participer l’an prochain.
Après l’apéro traditionnel, chacun a tiré de son sac le pique-nique pour partager le repas entre une cinquantaine de personnes attablées dans la salle des fêtes et retirer les grillades et frites retenues par le Club au stand du traiteur, pendant que les bandas jouaient sous le soleil chaleureux.

Après un tour sur la foire au cœur du village, et assister au défilé de mode sur la place de l’église, vers 17 heures chacun est parti remiser sa « Bleue » jusqu’à la prochaine balade.

Merci aux organisateurs et à François et Alain en particulier



                                                                                                                    Denis Mainvielle

samedi 16 décembre 2017

Calendrier 2018 des manifestations du Club


JANVIER 2018
 
5, 6 et 7 : 30ème Bourse d’échange DAMAZAN, Les Calandres Tonneinquaises  Dimanche 28 : Rassemblement mensuel/ AUTONNEINS4  FEVRIER 2018  Vendredi 2 : Soirée Chandeleur et concours de belote, Les Calandres  Vendredi 9 : Réunion Club des Calandres à 20h45 à Tapol Dimanche 25 : Rassemblement mensuel/ AUTONNEINS4  MARS 2018 Dimanche 25: Rassemblement mensuel/ AUTONNEINS4  Samedi 31 : Expo Castillonès Comice Agricole Les Calandres  AVRIL 2018  Vendredi 6 avril : Réunion Les Calandres à 20h45 à Tapol  Dimanche 22 : Rassemblement mensuel/ AUTONNEINS4  Dimanche 29 : Journée FFVE, 2ème Ronde des Bastides Les Calandres  MAI 2018  Dimanche 6 : Sortie mobylettes à MONTETON Les Calandres  Dimanche 20 : Sortie des Moulins, Les Calandres  Dimanche 27 : Rassemblement mensuel/ AUTONNEINS4

vendredi 7 juillet 2017

Sortie Cabriolets 2017


LES CALANDRES TONNEINQUAISES
4ème Sortie cabriolets17 & 18 juin 2017

Pour sa quatrième édition, la sortie cabriolets s’aventurait en Dordogne avec en point de mire Brantôme.
En partant de la place du Temple à Tonneins samedi vers 14 h, une vingtaine équipages, dont des amis du Club d’Agen et du RAC 47, s’élançaient en direction de Bergerac escortés par Eric et Karine à moto.
Par des routes secondaires nous traversions Tombeboeuf, Miramont, Eymet pour rejoindre trois équipages du Club de William Many. Puis